Se chauffer tout en économisant de l’énergie

Nous vous donnons des conseils pour que vous puissiez vous chauffer à la maison tout en économisant de l’énergie et réduire ainsi les émissions de CO2. Vous économisez ainsi non seulement de l’énergie, mais également de l’argent.

La plupart du temps, il suffit d’apporter quelques simples modifications dans votre maison pour créer un habitat durable.

Ou savez-vous déjà ce qu’il convient de faire ? Si oui, vous pouvez d’ores et déjà soumettre votre projet sans engagement et comparer très rapidement les offres d’artisans évalués:

1. Chauffer sciemment

Pour chauffer à bon escient, vous devez chauffer correctement. À chaque fois que vous augmentez d’un degré, la consommation d’énergie augmente de 6 pour cent.

Vérifiez tout d’abord à quel niveau vous avez réglé la température ambiante. 20 °C est une température optimale pour les pièces à vivre. Dans la salle de bains, vous pouvez aussi la régler sur 22 – 23 degrés et dans la chambre 17 degrés suffisent aussi pour dormir confortablement.

2. Durabilité

Font partie des fournisseurs d’énergie renouvelable dans le domaine de la technique de chauffage : les installations de combustion de bois neutres sur le plan climatique, les pompes à chaleur qui extraient la chaleur de l’environnement ainsi que les capteurs solaires. Une attention particulière doit généralement être accordée aux émissions de CO2 et de polluants.

  • Combustion du bois: Le bois absorbe certes le dioxyde de carbone (CO2) qui se forme, mais la pollution atmosphérique due aux poussières fines lors de la combustion est plus forte qu’avec les chauffages au mazout ou au gaz.
  • Pompes à chaleur: Les pompes à chaleur saumure-eau génèrent plus de coûts que les pompes à chaleur air-eau, mais elles nécessitent toutefois 30 % d’électricité en moins.
  • Énergie solaire: Elle ne peut couvrir qu’une partie des besoins de chaleur, c’est pourquoi un générateur de chaleur supplémentaire est souvent nécessaire.

3. Rentabilité

Toute personne qui chauffe efficacement et en économisant de l’énergie fait chaque année des économies sur les coûts de chauffage. Exception faite de la propre façon de maintenir les coûts de chauffage bas, cela est toutefois également influencé par le chauffage lui-même.

Il existe divers types d’appareils de chauffage pour votre intérieur. Se chauffer par une technique à condensation est une technologie moderne et bien éprouvée. Calculez la hauteur des coûts globaux d’investissement, d’entretien et d’énergie. Les coûts d’investissement sont très réduits sur le long terme et la consommation d’énergie de chauffe diminue considérablement.

Si la maison peut être facilement raccordée à un réseau de gaz, une chaudière à gaz est l'option la plus rentable. Compte tenu des investissements plus importants dans la conversion aux énergies renouvelables, il convient de ne pas oublier les coûts annexes moins élevés.

4. Trouver le bon chauffagiste

S’il s’agit d’une nouvelle technologie de chauffage, il est préférable de la planifier sur le long terme. Les associations environnementales conseillent à cet effet de faire rénover également l’enveloppe extérieure de la maison lors de l’installation d’un nouveau chauffage. Demandez au chauffagiste ce qui convient le mieux pour votre intérieur.

La durée de stockage (p. ex. des granulés de bois) et l’espace nécessaire pour les installations constituent d’autres critères pouvant être déterminants pour le choix de la technique de chauffage individuelle.

5. Se chauffer en économisant de l’énergie

Il existe diverses astuces que vous pouvez utiliser pour vivre en économisant de l’énergie.

  • La nuit, fermez les fenêtres ainsi que les stores et les rideaux. La maison est ainsi bien isolée et la chaleur reste dans les pièces.
  • Si vous vous absentez plus de deux jours ou partez en vacances, vous pouvez régler le chauffage afin qu’il fonctionne en mode économie. Vous pouvez également baisser le chauffage pendant la journée lorsque personne n’est à la maison. Vous pouvez ainsi économiser jusqu’à 15 % d’énergie de chauffage.
  • Ne basculez pas vos fenêtres, mais ouvrez-les en grand pour aérer. Aérer pendant quelques minutes, environ 3-4 fois en hiver, suffit. Cela économise non seulement beaucoup d’énergie, mais est également bénéfique pour votre santé.
  • Essayez de ne pas utiliser des sources de chauffage supplémentaires, p. ex. des lampes chauffantes pour l’extérieur.
  • Ne placez aucun meuble ni rideau devant les radiateurs. Car la chaleur ne peut alors pas se diffuser dans la pièce.
  • Pour garder la chaleur dans l’appartement et vivre ainsi de manière plus économe en énergie, il est judicieux d’isoler le mur derrière les chauffages. Ceci permet de diminuer la perte de chaleur. Votre chauffagiste (ajouter le lien) sera en mesure de bien vous conseiller à cet égard et d’organiser aussi les nattes isolantes appropriées.
  • Pour éviter aussi la moisissure, il est avant tout important d’aérer et de chauffer correctement l’appartement.

6. Suivez ces étapes pour un système de chauffage individuel

Demandez à votre chauffagiste quelle est la meilleure solution pour votre projet.
Trouvez ici, rapidement et sans engagement, les experts en chauffage appropriés pour votre démarche personnelle en demandant et en comparant les offres de nombreux fournisseurs.

Le système d’évaluation renovero vous apporte en outre une aide supplémentaire dans la mesure où vous pouvez bénéficier directement des expériences d’autres utilisateurs avec les fournisseurs.