Le rêve de tout enfant – avoir son propre bac à sable

Châteaux de sable, tortues sculptées ou «délicieux» cakes de sable: l’imagination ne connaît pas de limites dans un bac à sable. Suivez nos cinq conseils pour avoir aussi une mini-plage dans votre jardin.

Le bon vieux bac à sable... que de souvenirs! Aujourd’hui il connaît une popularité encore plus importante, car il représente un véritable paradis ludique pour petits et grands.

Cela dit, il y a plusieurs points à prendre en compte pour la construction du bac: attention à bien planifier les opérations, car une fois que le bac à sable sera en place, il sera trop tard pour des modifications. Nous vous expliquons les détails auxquels il faut faire attention avant la construction.

A moins que vous ne sachiez déjà ce qui doit être fait? Si c’est le cas, vous pouvez lancer une demande d’offres dès à présent et sans engagement et comparer les offres d'artisans validés.

Un bac à sable rien qu’à soi: une immense joie pour petits et grands

Avoir son propre bac à sable, c’est la joie assurée pour petits et grands. Cet espace de jeu offre tout ce qu’il faut pour le développement d’un esprit créatif: construire des châteaux-forts, préparer des gâteaux sablés ou tout simplement jouer sans plus penser à rien.

Un gros avantage d’avoir son propre bac à sable plutôt que d’aller jouer sur une aire de jeux publique, c’est que vous savez exactement ce qu’il y a sous le sable. De plus, vous vous épargnez les problèmes d’hygiène, comme par exemple la présence de déjections d’animaux, mais aussi des soucis de sécurité, comme la présence de tessons de verre ou autre.

Pour construire votre propre bac à sable, veillez aux points suivants:

1. L’emplacement

Votre bac à sable devrait pouvoir être ombragé et ne pas se trouver en plein soleil. Le meilleur emplacement serait sous un arbre fournissant un ombrage naturel.

Si ce n’est pas possible, il est également envisageable de créer de l’ombre en installant un toit ou une couverture. Si cette couverture est réglable en hauteur, elle pourra également assurer la fonction de couvercle (voir point 5).

N’oublions pas que l’âge des enfants est également déterminant dans le choix de l’emplacement: tant qu’ils sont tout petits, il est plus sûr d’installer le bac à sable près de la maison ou de la terrasse, pour que les adultes présents puissent mieux garder les enfants à l’œil.

2. Matériau

Le bois s’impose comme premier choix de matériau. Il doit toutefois remplir deux exigences à la fois: ne pas être traité et ne pas faire d’échardes.

Un bois traité par imprégnation risque de libérer son produit de traitement en présence de la pluie et de le diffuser dans le sable. Etant donné que le sable, nous le savons par expérience, parvient souvent dans la bouche des enfants, il doit rester propre en toutes circonstances.

Les meilleurs bois pour les bacs à sable

L’idéal est de se procurer des madriers en sapin ou épicéa non imprégné. Ces bois résistent aux intempéries pendant environ cinq ans et ils produisent peu d’échardes. Etant donné que le sable va retenir beaucoup d’eau après une averse, il est judicieux de choisir un bois peu sensible à l’humidité.

D’autres essences résistantes à la pourriture sont le mélèze, le Douglas ou le robinier.

3. Mise en place d’un drainage

Pour la durabilité et la bonne hygiène du bac à sable, il est essentiel qu’il soit bien drainé. Pour ce faire, le jardinier répand tout d’abord une couche drainante de gravier sur laquelle il pose une toile perméable, ainsi l’eau peut s’évacuer facilement et le sable sèche rapidement après les averses.

D’autre part, cela empêche les enfants d'atteindre le gravier et les grosses pierres qui sont en-dessous. Les petites bêtes et les insectes, ainsi que les mauvaises herbes, seront également retenus par la toile et ne pourront pas passer dans le sable. La toile est fixée au cadre, car le bac à sable n’a pas besoin d’avoir un sol en bois. Il ne ferait que pourrir trop rapidement.

Pour le fond du bac, il est également possible d'utiliser des pavés au lieu du gravier. L’eau pourra s’écouler par les interstices entre les pavés et le sable sera bien séparé du sol.

4. Créations d’assises

Pour que les adultes puissent aussi profiter du bac à sable, réfléchissez bien à la création de banquettes ou de sièges; en effet, il est possible de créer de véritables assises, en plus du simple rebord du bac à sable.

Si la largeur des assises dépasse 20 cm, elles devront alors être renforcées et étayées par le jardinier afin d’être bien stables.

5. Bac à sable avec couvercle (et toit)

Protéger le bac à sable par un couvercle présente le considérable avantage d’empêcher que des animaux souillent le sable. Toutefois, le problème avec un couvercle c’est aussi que le sable ne reçoit pas la moindre goutte d’eau quand il pleut, et se dessèche donc rapidement.

Ensuite, il ne sera plus possible de le modeler. Le sable devra être remouillé de temps à autre avec un arrosoir. S’il est trop mouillé, par contre, des algues et des bactéries pourront se développer.

Mais il y a une solution! En faisant installer une couverture réglable en hauteur, elle pourra servir de toit lorsqu’elle est en position haute. Vous pouvez par exemple utiliser une bâche comme matériau de couverture.

Lorsque la pluie arrive, les enfants pourront continuer à jouer et la couverture restera montée en position haute pendant le temps de l’averse. Le sable pourra absorber naturellement de l’humidité, mais sans devenir trop mouillé.

Un spécialiste pour le bac à sable parfait

Vous connaissez maintenant les cinq points essentiels auxquels veiller lors de la planification et de la construction d’un bac à sable. Vous pouvez tout simplement faire une demande d’offres gratuite et sans engagement sur renovero, sur la base de vos souhaits et critères.

Vous recevrez ainsi des offres de différents prestataires, que vous pourrez comparer et choisir votre jardinier grâce au système d’évaluation de renovero.