De belles récoltes grâce à votre châssis de couche

Qui sème tôt récolte tôt: jamais cet expression ne s’est appliqué avec autant de justesse que pour les châssis de couche. Pour faire partie des premiers chanceux qui auront des légumes frais du jardin, nous vous expliquons à quoi vous devez veiller à travers quatre questions.

Toujours une longueur d’avance sur la nature: en faisant construire un châssis de couche, vous pourrez démarrer la saison de jardinage dès le début de l’année.

Toutefois, avant de lancer votre projet, vous devriez vous poser les questions suivantes, afin de déterminer quel type de châssis est le mieux adapté à vos besoins. Vous pourrez ensuite faire une demande d’offres bien ciblée, qui vous permettra de trouver le meilleur jardinier qui va s'occuper de poser votre châssis de couche.

À moins que vous ne sachiez déjà ce qui doit être fait? Si c’est le cas, vous pouvez lancer une demande d’offres dès à présent et sans engagement, et comparer rapidement les offres d'artisans validés.

1. Quel type de châssis pour votre situation?

Il existe deux types de châssis de couche: le châssis de couche non chauffé et la couche chaude. L’un ou l’autre sera mieux adapté pour vous en fonction de l’emplacement et des variétés de plantes et de légumes que vous souhaitez y cultiver.

Le châssis non chauffé est utilisé principalement en complément à une serre, mais il sait également se rendre utile dans les petits jardins ou sur les balcons pour allonger la période de récolte.

Ce que l’on appelle la couche chaude exploite la chaleur dégagée par des déjections animales (généralement du crottin de cheval) dont certaines plantes ont besoin pour germer.

2. Quel est le meilleur emplacement pour votre châssis de couche?

L’emplacement et l’orientation du châssis sont essentiels pour obtenir une récolte optimale: on distingue l’orientation nord-sud et l’orientation est-ouest.

L’orientation nord-sud

Cette orientation garantit un ensoleillement maximal. Il existe toutefois, selon la situation géographique, un risque que le rayonnement du soleil soit trop puissant pour les plantes sensibles.

Il convient donc de veiller à assurer un ombrage naturel, celui d’un arbre par exemple. Dans le cas contraire, il faudra prévoir une protection contre le soleil.

L’orientation est-ouest

Dans cette configuration, la face arrière est tournée vers l’ouest, tandis que la face avant est tournée vers l’est. Elle capte ainsi les premiers rayons de soleil matinaux. A midi par contre, l'ensoleillement ne sera plus aussi puissant.

Selon l’emplacement, il faut là aussi envisager la possibilité d'un ombrage.

3. Quelle taille devrait faire mon châssis de couche?

La taille que vous voulez donner à votre châssis dépend avant tout de la configuration de votre jardin, terrasse ou balcon. Dans tous les cas, il doit contenir au moins 0,2 mètres cubes de terre. Cela correspond à une surface de culture de 100 x 50 cm.

Si le coffrage est trop petit, la température intérieure sera difficile à réguler et si le temps est froid, elle retombera trop vite.

L’inverse se produit lorsque les températures remontent. Généralement, quelques rayons de soleil suffisent à réchauffer rapidement l’intérieur du châssis, ce à quoi les jeunes plantes sont très sensibles.

Il ne faut pas non plus négliger la question de la hauteur du châssis: plus il est haut, plus il lui faudra de terre. L’avantage de le rehausser, comme avec les plates-bandes surélevées, c’est que cela vous facilite le travail: vous n’avez plus besoin de vous pencher autant.

Est-ce que vos légumes seront très feuillus et volumineux (comme des concombres ou des courgettes) ou est-ce qu’ils pousseront en hauteur (comme les tomates)? Prenez cela en compte lors de la planification de votre châssis de couche.

Conseil

Une chose est plus importante que tout: vous devez pouvoir atteindre toutes vos plantes facilement. D’après les spécialistes, la contenance idéale est d’un mètre cube.

4. Quel matériau se prête à la construction d’un châssis de couche?

Un châssis de couche est fait de bois, de verre ou de pierre. Au de-là de la sélection du matériau le mieux adapté à votre projet, il est conseillé de vous en entretenir avec votre prestataire pour être conseillé au mieux.

Trouver le jardinier adapté!

Si vous avez réfléchi aux quatre questions ci-dessus, vous avez déjà fait un grand pas en avant vers la réalisation de votre châssis de couche. Grâce à une demande d’offres détaillée sur renovero, vous trouverez rapidement le meilleur jardinier pour votre projet.

Indiquez l’emplacement, la taille, le type et le matériau du châssis dans votre demande d’offres. Fournissez tous les détails que vous avez au sujet de l’emplacement prévu. Ainsi, le jardinier pourra répondre à vos moindres souhaits. Les demandes d’offres sur renovero sont gratuites et sans engagement.

Avec le système d’évaluation, vous découvrirez les expériences d’autres clients. C’est ainsi que vous pourrez trouver le meilleur artisan, rapidement et sans difficultés.