Taille des arbres fruitiers – les points essentiels

Les arbres fruitiers, quels qu’ils soient, ont besoin d’être entretenus pour bien croître et se développer, et ils ont besoin d’être taillés régulièrement pour donner de beaux fruits.

Dans cet article vous découvrirez les points délicats pour la taille des arbres fruitiers, le moment idéal pour les tailler, ainsi que les coûts à prévoir pour une travail effectuée dans les règles de l’art. De plus, nous vous aidons à trouver un professionnel facilement et rapidement.

Pommier, cerisier, pêcher... tous les arbres fruitiers doivent être entretenus pour donner de bons fruits sucrés et juteux. Un jardinier ou un arboriculteur se chargera volontiers de cette mission pour vous et vous expliquera les particularités de vos arbres.

Vous savez déjà précisément ce qui doit être fait? Dans ce cas, vous pouvez établir une demande d’offres dès à présent et sans engagement. Vous recevrez très rapidement des offres de jardiniers validés que vous pourrez comparer les unes aux autres.

Pourquoi est-il important de tailler régulièrement?

Un arbre fruitier dans le jardin attire agréablement l’œil, et si tout se passe bien, il donne chaque année une récolte juteuse  à son propriétaire. Mais cela ne se produira pas sans une taille régulière. Cela stimule la production fruitière et la santé de l’arbre. Il est donc recommandé de la confier aux mains d’un professionnel.

Quelle taille à quel moment?

La taille dite de plantation est la première taille, qui sert à donner sa forme à l’arbre. Elle est effectuée après la plantation.

Conseil: avant la première taille, déterminez la hauteur que vous aimeriez avoir pour votre arbre fruitier, car la première taille peut avoir une influence sur la hauteur.

Un an après, on procède à la taille de formation. Lors de cette opération, l’objectif est de permettre à l’arbre de développer un beau branchage, tout en conservant une cime de la forme voulue. Cette opération est répétée pendant les quatre à cinq premières années, jusqu’à ce que les branches principales soient suffisamment robustes et ne se tordent plus. 

Cette taille annuelle est très importante jusqu'à la septième année, afin que l’arbre et sa cime se développent rapidement en adoptant la bonne forme. La durée de vie d’un arbre fruitier bien entretenu peut atteindre les 50 à 100 ans.

On passe ensuite à la taille d’entretien. Votre arbre possède maintenant des branches principales solides et une cime stable et harmonieuse. Celle-ci sert à soigner l’arbre et à faire en sorte que l’air et la lumière pénètrent toujours bien la cime. Ce n’est qu’ainsi que les fruits pourront bien mûrir.

Avec un arbre fruitier qui n’a pas été taillé depuis longtemps, il est possible que vous constatiez un vieillissement précoce et un rétrécissement des fruits d’année en année. Une bonne taille de rajeunissement peut prévenir cette situation. Les vieilles branches fruitières pendantes sont éliminées pour permettre à l’air et à la lumière de bien pénétrer parmi les branches de la cime.

Taille en fuseau ou en pyramide?

On distingue fondamentalement deux types de tailles:

  • La taille en fuseau: bien adaptée pour les petits jardins, car elle empêche l’arbre de pousser trop haut, cette taille permet un rendement plus rapide, au bout de trois à quatre ans seulement.
  • La taille en pyramide: adaptée aux plus grands fruitiers, le rendement complet sera atteint moins rapidement, au bout de 30-40 ans environ.

Taille en hiver ou en été?

Il vaut mieux tailler les arbres fruitiers en hiver, non? Eh bien, il se trouve que non, justement! Bien que cette opinion soit encore très largement répandue, elle est malheureusement erronée. Mais d’où vient donc cette tradition?

Les jardiniers et les agriculteurs ont fort à faire du printemps à l’automne, c’est pourquoi ils repoussent la taille des arbres fruitiers et ornementaux aux mois d’hiver. Toutefois, des études ont montré qu’il vaut mieux procéder en été qu’en hiver, pour les raisons suivantes:

  • Les mécanismes de défense naturels de l’arbre s’activent immédiatement en été. Un cal de tissu cicatriciel se développe au niveau de la coupe, pour refermer la plaie et empêcher des champignons de s’y installer.
  • La coupe ne laisse échapper que peu ou pas de sève, qui constituerait pour l’arbre une perte de substance.
  • Il est possible de procéder à une taille plus douce, car chaque branche retirée laisse clairement voir le gain de luminosité qu’elle permet.
  • Etant donné que l’arbre est en cours d'accumulation de réserves, il repousse moins vite par la suite, profitant ainsi plus longuement de la pénétration de lumière entre ses branches.

Important: un arbre ne doit en aucun cas être taillé au printemps, pendant l’éclosion de ses bourgeons, ni en automne, à la période de la perte des feuilles. A ces périodes de l’année, les arbres sont très sensibles.

Quelle essence taillée à quel moment?

Les poiriers doivent être taillés au printemps, juste après la floraison. La taille d’éclaircie est particulièrement importante, car les poiriers donnent mieux sur du bois jeune. De plus, avec l’âge ils se mettent à porter leurs fruits de plus en plus vers l’extérieur et le haut, tandis que les branches de l’intérieur de l’arbre deviennent plus boisées. 

Contrairement aux pommiers, les poiriers poussent très vite, et très haut. Dans ce cas, il est exceptionnellement possible de les tailler aussi en août, dès que les fruits ont atteint une dimension de 2-3 cm. Certes, ils perdront alors une grande quantité de fruits, mais ceux qui resteront n’en seront que plus goûteux. 

Les pommiers doivent être taillés pendant les mois d’été, de mi-mai à mi-octobre. En lisant cet article, vous en saurez plus sur la taille des pommiers

Les pêchers sont très appréciés, mais ils demandent beaucoup d’entretien. On les taille en avril ou mai. Au fil du temps, un pêcher que l’on laisse se développer sans le tailler produira des rameaux fruitiers de plus en plus courts, et seule la partie extérieure de la cime portera des fruits.

Les cerisiers sont taillés en été, juste après la récolte des cerises. Une taille réalisée pendant la période de végétation ralentit la forte croissance des cerisiers et entraîne une meilleure production fruitière pour la saison suivante. 

Les pruniers en tous genres poussent naturellement droits, avec une cime étroite. Les fruits des branches intérieures nécessitent beaucoup de lumière, c’est pourquoi il est recommandé pendant les premières années, de couper toutes les branches principales se trouvant devant une branche latérale qui pousse vers l’extérieur. Cette opération se pratique de préférence au milieu de l'été, entre fin juillet et début août. 

Les abricotiers, eux aussi, sont taillés en été. On favorisera la période allant de mi-août à mi-septembre.

Les cognassiers, longtemps oubliés, font aujourd’hui leur grand retour. Contrairement à de nombreux arbres fruitiers, les cognassiers n’ont pas besoin d’être taillés tous les ans pour donner des fruits. Ils poussent très lentement, c’est pourquoi il serait contre-productif de les tailler tous les ans. Les jardiniers expérimentés conseillent de bien éclaircir la cime tous les deux à trois ans seulement.

Les coûts

Un jardinier facture ses prestations en moyenne 60.00 à 90.00 CHF par heure. Cela comprend la taille et généralement, l’élimination des branchages coupés aussi. Nombre d’entreprises de jardinage proposent également un forfait fixe pour la taille des arbres. Accordez-vous sur ce point au préalable.

Fondamentalement, les coûts dépendent des dimensions de l’arbre, et de l’intervalle écoulé depuis la dernière taille. En règle générale: plus l’arbre est grand, plus la taille prendra longtemps.

Prestation Coûts de Coûts jusqu'à
Coûts de la prestation   CHF 60.-/h CHF 90.-/h
Coûts moyens par arbre fruitier   CHF 90.- CHF 350.-
Traitements spéciaux (p. ex. infection champignons)   CHF 100.- CHF 650.-

Les facteurs suivants peuvent avoir une influence positive sur les coûts:

L'expérience

Les arboriculteurs sont particulièrement expérimentés dans le domaine de la taille des fruitiers, car ils ont bénéficié d’une formation complémentaire. Mais les jardiniers, eux aussi, peuvent accumuler de l’expérience au fil des années. Posez simplement la question. Plus un spécialiste est expérimenté, plus il terminera rapidement son travail, ce qui allègera les coûts.

Le trajet

Lorsque vous sélectionnez un prestataire, tenez compte de son adresse. Plus son trajet sera court, moins vous paierez de frais de déplacement. 

La charge de travail de l’entreprise

Si l’entreprise de jardinage, de paysagisme ou d’arboriculture est peu occupée au moment où vous la sollicitez, il se peut que vous vous voyiez proposer un prix plus bas que la normale.

Les préparations en amont

Faites en sorte que l’espace autour de l’arbre soit dégagé et placez une échelle à proximité. Vous faciliterez ainsi le travail de votre prestataire, ce qui signifie encore une fois qu’il terminera plus rapidement son travail. Signalez dans votre demande d’offres les travaux préparatifs que vous avez déjà effectués, ainsi que les outils et équipements disponibles sur place.

Voici comment trouver le professionnel qu’il vous faut

Vous savez désormais à quoi et à quels coûts vous attendre lorsque vous faites tailler un arbre fruitier.

Avec une demande d’offres gratuite et sans engagement sur renovero, vous pouvez vous mettre en quête du spécialiste qu’il vous faut pour la taille de vos fruitiers. N’hésitez pas à utiliser le système d’évaluation et à profiter des expériences d’autres clients.