Conseils de rénovation

Un projet aussi important que la rénovation d’une maison impose de nombreuses réflexions préalables. Nous avons résumé les points centraux pour vous afin que vous pensiez à tout de manière structurée. Ainsi, après les travaux, votre maison correspondra exactement à ce que vous aviez souhaité.

Une restructuration commence toujours par une idée ou un souhait de changement. Certaines zones de la maison ont peut-être vieillissantes et ne correspondent plus à l’état de la technique. C’est alors que commencent les planifications pour décider de la manière d’aborder la remise en état – et définir les domaines qui sont concernés.

Nous avons récapitulé les réflexions principales pour vous, afin que vous puissiez relever le défi d’un tel projet. Car il ne suffit malheureusement pas d’engager un ou plusieurs artisans pour que le travail soit fait.

1. Analyser les besoins

Analysez avec précision votre situation de vie actuelle avant de commencer des travaux onéreux dans votre maison. Sinon, vous risquez d’investir beaucoup d’argent au mauvais endroit.

Le mieux est de faire appel à un expert qui évaluera tous les domaines et pourra ensuite évaluer ce qui doit être remis en état et ce qui peut encore attendre quelques années.
Il est plus judicieux de planifier plusieurs transformations en une fois que de toujours exécuter de petits travaux. Cela vous permettra d’économiser de l’argent et des efforts.

Vous trouverez de plus amples informations relatives à l’analyse du bâtiment dans le texte lié.

2. Choisir un partenaire de construction

En fonction de l’ampleur des travaux, vous avez besoin d’un architecte ou d’un planificateur. Si vous ne désirez faire transformer qu’une partie, vous pouvez en discuter sans problème vous-même avec l’artisan.

Mais dès que plusieurs artisans sont nécessaires pour des étapes clairement définies, le planificateur et l’architecte vous faciliteront le travail. De cette manière, vous pourrez être sûr que le résultat final correspondra à vos souhaits.

Vous trouverez d’autres conseils et astuces dans l’article sur la planification de la rénovation.

3. Clarifier le cadre juridique

Si vous planifiez un agrandissement ou une restructuration, vous devez vous renseigner pour savoir dans quelle mesure la législation locale en matière de construction le permet. Entre autres, il convient de tenir compte des indices d’utilisation du sol et des surfaces libres ainsi que des distances par rapport aux limites des propriétés voisines.

De plus, certaines restrictions peuvent figurer dans le registre foncier, par exemple le droit de passage ou le droit de passage de câbles et conduites. D’une manière tout à fait générale, il est possible qu’un permis de construire émanant des services d’urbanisme locaux soit nécessaire pour votre rénovation.

Ici, la devise est claire: il vaut mieux clarifier trop de questions avant de commencer plutôt que de se quereller plus tard. Vous trouverez de plus amples informations dans notre aperçu sur le cadre juridique.

4. Impliquer les voisins

Le bruit, la poussière et la saleté sont désagréables non seulement pour vous-même, mais aussi pour vos voisins. Plus tôt et plus ouvertement vous les informerez, plus grand sera leur niveau de tolérance. Ceci s’applique également à la circulation sur le chantier. Si l’accès est bloqué à certains moments, vous devez absolument avertir vos voisins au préalable afin qu’ils puissent planifier leurs allées et venues en conséquence.

Si vous désirez restructurer un immeuble collectif, il est impératif d’informer les locataires et les habitants à temps des travaux qui vont être effectués. En fonction de l’ampleur des travaux de restructuration, il est possible que vous deviez mettre un appartement de remplacement à la disposition des locataires pour un certain temps.

Vous trouverez ici des conseils relatifs aux relations avec les voisins et locataires.

5. Estimer les coûts

Les travaux de rénovation et de restructuration sont coûteux. Il est d’autant plus important de connaître exactement le cadre budgétaire avant de commencer les travaux. La collecte d’offres ou – en cas de projets de plus grande envergure – le devis d’un architecte vous donneront la sécurité requise.

En outre, pensez que vous devez disposer de réserves financières suffisantes: même pour des professionnels expérimentés, une remise en état recèle souvent des surprises, et vous-même pouvez découvrir un souhait supplémentaire imprévu pendant la réalisation des travaux. N’épuisez donc pas entièrement votre budget lors de la planification de la rénovation.

Dans l’article lié, vous apprendrez comment maîtriser les coûts dès le départ.

6. Clarifier le financement

Une fois que vous savez approximativement à combien la restructuration va se chiffrer, vous pouvez planifier le financement. Les capitaux propres contenus dans les provisions sont-ils suffisants ou avez-vous besoin de capitaux d’emprunt?

Dans le cas de grandes restructurations, les banques sont prêtes à augmenter l’hypothèque. Mais il vaut la peine de clarifier en temps utile l’augmentation du prêt ainsi que les conditions avec la banque.

Recherchez en outre les possibilités d’obtenir des subventions. La Confédération et les différents cantons disposent de divers programmes de soutien qui fournissent une aide financière dans le cadre de remises en état importantes.

Vous trouverez ici de plus amples informations sur la coopération fructueuse avec la banque.

7. Prendre les effets fiscaux en compte

Dans le cadre de travaux de restructuration et de remise en état, les dépenses peuvent être déduites des impôts en fonction du cas. Vous pouvez déduire certaines dépenses de la valeur locative imputée – d’autres peut-être même de vos revenus imposables.

Les travaux visant à préserver la valeur de la propriété sont déductibles, ceux qui l’augmente ne le sont pas. La distinction exacte entre les deux diffère de canton à canton. Le mieux est de clarifier avant le début des travaux quelles dépenses sont déductibles et lesquelles ne le sont pas.

Vous trouverez d’autres détails sur les aspects fiscaux dans l’article correspondant du guide.

8. Planifier les travaux de construction

Une fois que toutes les conditions cadres sont définies, la tâche la plus importante est la planification concrète de la rénovation. Quels travaux doivent-ils être effectués à quel moment? Quels artisans viennent à quelle date et quels sont les travaux préparatoires dont ils ont besoin?

Prenez assez de temps pour clarifier ces questions et d’autres avant l’arrivée des premiers artisans. En fonction de la taille et de la complexité de votre restructuration, un architecte ou un planificateur vous aidera et se chargera de la coordination entre les artisans.

Nous avons récapitulé dans un article de planification séparé tout ce dont il faut tenir compte lors de la planification.

9. Faites-le vous-même

Si vous participez vous-même à la rénovation, vous pouvez économiser beaucoup d’argent. Toutefois, vous devriez toujours le faire en concertation avec les artisans.

Même si votre talent principal ne se situe pas dans le domaine artisanal, vous pouvez tout de même faire certaines choses vous-même. Rangez les pièces qui doivent être remises en état, sortez les meubles le cas échéant ou couvrez-les. Recouvrez les pièces complexes avec une pellicule plastique ou retirez-les entièrement.

Il existe de nombreuses petites choses à faire pour lesquelles les artisans vous seront reconnaissants, car vous leur facilitez le travail.

Vous trouverez d’autres informations dans l’article sur la réalisation de la restructuration.

10. Réception correcte des travaux

La restructuration n’est pas encore terminée après le départ de tous les artisans. En tant que maître d’œuvre, vous êtes tenu de procéder à la réception des travaux de rénovation. Si vous avez fait appel à un architecte ou à un planificateur, il s’en chargera également avec vous.

Si vous constatez des vices pendant cette réception des travaux, vous devez les signaler aux artisans. Le délai de signalement de défauts évidents est plus court que celui qui est valable pour des vices cachés qui n’apparaissent qu’après un certain temps.

Inscription newsletter

Une erreur s'est produite lors de l'envoi du formulaire, veuillez réessayer ultérieurement.