Poncer le sol: quelques points à respecter

Un joli plancher en bois peut considérablement renforcer la qualité de l’habitat. Plancher ou parquet: seule une finition parfaite saura mettre en valeur votre sol comme il se doit. Mais le ponçage des sols ne s’improvise pas. Voici quelques points qu’il vous faudra respecter.

De vilaines rayures? Des marques de meubles? Ou même de profonds impacts consécutifs à des chutes d’objets? De tels défauts sont tout simplement insupportables! En retirant votre moquette, vous avez constaté qu’un joli plancher se cache sous cette dernière? La remise en état de votre sol nécessite un ponçage effectué dans les règles de l’art. Faire appel à un professionnel pour ces travaux vous évitera du stress et vous fera gagner du temps!

Voici les points dont vous devez tenir compte lors du ponçage de votre sol.

Ou savez-vous déjà ce qui est à faire? Vous pouvez alors rédiger votre projet sans engagement dès maintenant et comparer sans tarder les offres des artisans notés:

Offrez un nouvel éclat à votre sol

Un expert mobilise son expérience pour mener à bien ses missions. Si vous n’osez pas entreprendre vous-même ces travaux, faire appel à un professionnel peut être une bonne idée. Vous devrez toutefois respecter quelques points:

  1. De quel type de sol disposez-vous?
  2. Quel est son état?
  3. Quels travaux préparatoires doivent être effectués?

1. De quel type de sol disposez-vous?

Les parquets et les planchers en bois, font partie des types de sol qui peuvent être poncés. Vérifiez préalablement le type de sol dont vous disposez, car les machines et les méthodes utilisées varient en fonction de ce dernier.

 

Si vous décidez de confier le ponçage de votre sol à un expert, ce dernier doit dans l’idéal pouvoir se faire une idée de votre sol à partir de votre demande d’offre. L’épaisseur de votre sol est par ailleurs intéressante pour l’expert, car elle permet, surtout dans le cas du parquet, de calculer la hauteur qui peut encore être poncée. Les éventuels travaux préliminaires dépendent également de la nature et de l’épaisseur de votre sol.

 

Le ponçage d’un sol se termine toujours par la vitrification. Différents types de vitrification sont possibles, en fonction de votre type de sol. Vous avez généralement le choix entre une vitrification à l’huile ou à la cire. Si vous n’êtes pas sûr de la meilleure option, des experts peuvent vous apporter leurs conseils.

2. Quel est son état?

La raison qui nécessite le ponçage de votre sol est également un point important. Les parquets et les planchers sont des types de sol qui vivent très longtemps. La nécessité d’une remise en état après un certain temps est par conséquent tout à fait normale. Les raisons de cette nécessaire remise en état peuvent toutefois être très variées.

 

Inspectez soigneusement votre sol et notez toutes les marques que vous remarquez. Vous pouvez ainsi déjà évaluer le degré d’usure de votre sol en bois.

 

Ce dernier ne présente peut-être que des petites rayures ou éraflures. Des traces de passage peuvent par ailleurs apparaître après des années de «sollicitation». Ce phénomène dépend de la fixation de particules de poussière ou de saleté dans le sol. Ces petites traces d’usure ne nécessitent généralement qu’un faible ponçage.

 

Les travaux de ponçage seront plus importants si votre sol présente des rayures profondes ou des marques d’impact. Ces dernières apparaissent par exemple si le parquet a supporté des meubles lourds pendant plusieurs années, ou en cas de chute d’objets imposants sur le sol. Afin d’être certain de localiser toutes ces marques, essayez de déplacer légèrement vos meubles.

 

Vous devrez par ailleurs vérifier l’éventuelle infestation de votre sol par des vers du bois. Ces derniers sont reconnaissables à la présence de petits trous et de petits tas de sciures. Une telle découverte ne sonne toutefois pas le glas de votre sol! 

3. Quels travaux préparatoires doivent être effectués?

Au cours des différents travaux préliminaires, demandez-vous si vous souhaitez effectuer vous-même les travaux ou les confier à un expert. Réaliser vous-même vos travaux peut vous permettre de faire des économies.

 

Les travaux préliminaires incluent bien sûr l’enlèvement des meubles dans les pièces concernées. Afin d’éviter les dommages liés au déplacement de meubles, les grandes armoires doivent par exemple être vidées dans un premier temps, puis enlevées de la chambre.

 

Si une moquette recouvre le sol que vous souhaitez exploiter, cette dernière doit bien entendu préalablement être retirée. Dans un tel cas, il convient de procéder avec le plus grand soin, afin que le sol en bois reste utilisable.

 

Une infestation de vers du bois doit bien entendu être traitée le plus rapidement possible. Les parties du sol concernées doivent par ailleurs être remplacées. L’apparition probable d’une différence de couleur est cependant problématique. Il peut alors être utile d’intervertir les nouveaux éléments en bois avec des parties situées en bordure de la pièce. Ces parties seront ensuite couvertes par des meubles. Un expert saura vous conseiller en fonction de vos préférences.

Trouver un expert

Une bonne préparation du sol en bois peut faire des miracles! Si vous ne souhaitez pas vous charger du ponçage du sol, vous devrez préalablement réfléchir aux travaux que vous souhaitez confier à un expert. Plus votre demande est précise, mieux vous pourrez comparer les offres des différents prestataires.

 

renovero.ch vous permet de déposer une demande d’offre gratuite et sans engagement et de recevoir des offres de différents prestataires. Lors du choix de votre prestataire, vous profitez également du système d’évaluation de renovero.ch, qui vous permet de consulter des rapports d’expérience d’autres clients.