Voici comment faire poser des carreaux

Votre salle de bains est parfaite, mais vous n’avez pas encore trouvé les carreaux qui vont avec? Votre nouvelle cuisine est entièrement équipée et prête à l’emploi, mais elle doit encore être carrelée? Vous voilà donc face à une importante décision.

Les carreaux sont incroyablement diversifiés. Dans cet article vous trouverez plein d’informations qui vous faciliteront le choix pour votre sol ou vos murs.

Il existe une infinité de modèles de carrelage, il peut donc déjà être difficile ne serait-ce que de sélectionner les carreaux qui s’accordent parfaitement à votre goût. 

Et en plus, tous les types de carreaux ne conviennent pas à toutes les utilisations. Dans cet article vous allez découvrir les différents types de carrelage qui existent et ce à quoi vous devez veiller si vous faites poser des carreaux.

À moins que vous ne sachiez déjà ce qui doit être fait? Si c’est le cas, vous pouvez faire une demande d’offres dès à présent et sans engagement, et comparer rapidement les offres d'artisans validés.

Que pose un carreleur, à vrai dire?

Un carreleur pose des carreaux en céramique, des dalles en pierre naturelle, en pierre de taille ou en pierre artificielle, ou des carreaux de mosaïque.

En règle générale, un carreleur a suivi un cursus de formation de trois ans. Les deux premières années représentent une formation de base pour devenir ouvrier qualifié du bâtiment. La dernière année est une formation approfondie pour devenir carreleur et mosaïste.

Le carreleur peut ensuite, par des formations continues, acquérir davantage de connaissances dans la cadre de la rénovation ou la restauration. Ainsi, en cas de transformation d'un bâtiment, il sera mieux à même de se charger de plusieurs travaux différents.

Tous les carreaux ne se valent pas

Les carreaux sont une solution très pratique, et parfois incontournable, pour mettre en valeur votre intérieur. Mais saviez-vous que tous les carreaux n’ont pas les mêmes caractéristiques? Savez-vous quel type de carrelage vous pouvez mettre que sur les murs ou quel type de carrelage vous devriez utiliser dans une salle de bains?

Voici une présentation des types de carrelage les plus courants.

Carreaux de faïence

La plupart du temps, on utilise des carreaux de faïence en intérieur. Il s’agit d’un matériau pas très dur, ce qui permet de couper les carreaux facilement et de les adapter même aux recoins les plus exigus. 

De plus, les carreaux de faïence peuvent être percés ou évidés facilement pour y intégrer des tuyaux, des prises, etc.

Carreaux de grès / grès étiré

Ces carreaux se trouvent aussi bien émaillés que non émaillés et ils peuvent être utilisés en intérieur et en extérieur. Les carreaux de grès possèdent des propriétés antidérapantes et se déclinent dans toutes les couleurs.

Carreaux de grès cérame

Encore plus résistants que les carreaux de grès et ils présentent une porosité extrêmement réduite. Pour cette raison, ils sont très bien adaptés pour un usage dans une salle de bains ou dans une pièce d’eau.

Carreaux en pierre naturelle

La nature particulière de la pierre naturelle donne à l’ensemble après la pose une image très naturelle. De plus, ces carreaux sont fabriqués en granit, connu pour sa longévité.

Quelle différence entre les carreaux émaillés et non émaillés?

Les carreaux non émaillés sont majoritairement posés sur des sols très utilisés, comme sur les terrasses ou dans les entrées de maisons. Ils sont plus résistants et plus durables que les carreaux émaillés, et le risque de déraper dessus est nettement plus faible aussi.

Par contre, ils ne sont pas très résistants à la saleté, les huiles et les graisses en particulier, leurs plus gros désavantage. Toutefois, il est possible de remédier à ce problème en imprégnant les carreaux avec un produit spécial. Demandez conseil à votre carreleur.

Les carreaux émaillés sont moins solides, mais nettement plus simples à nettoyer. Ils sont protégés contre la plupart des saletés et actions chimiques. Toutefois, l’émail les rend plus sensibles aux actions mécaniques comme le frottement des chaussures, ou les chutes d’objets.

Les carreaux émaillés, grâce aux techniques d’émaillage modernes, ont l’avantage de pouvoir offrir une grande diversité créative. Les possibilités de réalisation du sol de vos rêves sont infinies.

Les différentes classes d’usure

En plus de l’aspect recherché et de l’usage prévu pour les carreaux, il y a un autre facteur important mais moins évident à prendre en compte pour le choix de vos carreaux. C’est un facteur peu connu des profanes: celui des classes d’usure.

En effet, les carreaux ne se différencient pas seulement par leur surface ou la zone d’usage prévu, mais aussi en termes de leur résistance à l’usure. Vous devriez définir quelle classe d’usure vous souhaitez avant de sélectionner un carrelage.

  • Classe 1: mauvaise résistance à l’usure, les carreaux ne peuvent donc être utilisés que sur les murs.

  • Classe 2: conviennent pour les murs aussi bien que les sols; conçus pour une utilisation restreinte dans la salle de bains, les toilettes ou la chambre à coucher.

  • Classe 3: carreaux de sol pour une utilisation moyenne, par exemple dans le salon.

  • Classe 4: carreaux de sol conçus pour une utilisation fréquente et importante, comme il existe par exemple dans la cuisine, le couloir ou sur la terrasse.

  • Classe 5: ces carreaux extrêmement résistants ne sont pas intéressants pour un usage privé. Ils sont utilisés presque exclusivement dans les restaurants, les magasins et les commerces.

Les classes de résistance à la glissance

Les carrelages sont également distingués par leurs classes de résistance à la glissance, qui vont de R9 à R13. Le principe: plus la valeur est élevée, plus le revêtement de sol est antidérapant. Mais attention: ces carrelages sont aussi nettement plus difficiles à nettoyer.

Généralement, des carreaux de classe R9 sont largement suffisants pour votre intérieur. Les carreaux de classe R10 sont à conseiller uniquement dans la cuisine et la salle de bains.

Combien de temps prévoir?

Le temps de pose d’un carrelage dépend de la surface, mais la taille des carreaux joue également un rôle important. Autrefois, il n'existait presque que des carreaux au format 15 x 15 cm. Aujourd’hui, il existe des carreaux de toutes formes et tailles: il y a même des carreaux qui font jusqu’à 160 cm de longueur.

Un carreleur gagne du temps lorsqu’il a peu de joints à faire. Si, au contraire, vous recherchez un carrelage très personnalisé, comme par exemple en mosaïque, le carreleur aura besoin de beaucoup plus de temps à cause de tous les joints qu'il devra faire.

Quel budget prévoir ?

Les coûts de la pose d’un carrelage dépendent majoritairement de deux choses: le prix des carreaux, et le travail du carreleur.

Un carreleur facture en règle générale entre 60.00 et 90.00 CHF par heure pour la pose. Cela représente entre 50.00 et 80.00 CHF par mètre carré, selon le type de carreaux.

Les joints du carrelage ou la découpe des carreaux pour les bordures ou les angles sont également compris dans ce prix.

Il n’est pas toujours rentable de faire appel au carreleur qui offre le tarif horaire le plus bas. Les qualifications du prestataire se répercutent elles aussi sur ses prix. Si vous avez choisi des carreaux de mosaïque, il est conseillé de vous tourner vers un spécialiste qui possède les qualifications complémentaires et l’expérience nécessaires.

Petit conseil

Déterminez au préalable ce qui doit être fait en sus des travaux de pose. Chaque tâche à réaliser en plus, c’est du temps de travail pour le carreleur.

Indiquez dans votre demande d’offres s’il faut d’abord déposer l’ancien carrelage ou encore reboucher des trous ou procéder à un ragréage. Vous devriez également indiquer dans la demande si vous souhaitez faire jointoyer, découper ou étanchéifier les carreaux.

La préparation du support est particulièrement importante. En effet, les travaux de préparation seront différents s’il s’agit d’un sol poreux ou non, comme le béton. Dans tous les cas, il est essentiel que le support soit propre et sec.

Coûts des matériaux

Les prix varient également en fonction des carreaux que vous choisissez. Le prix au mètre carré est étroitement lié à la qualité du matériau et dépend de la taille des carreaux.

Les carreaux les moins coûteux sont disponibles à partir de 30.00 CHF par m² environ. Les prix peuvent monter assez loin au-dessus: il existe des dallages qui coûtent plus de 200 CHF le m².

Les carreaux unis sont dans la plupart des cas la variante la moins coûteuse. Plus ils sont décorés de motifs ou de mosaïques, plus ils coûtent cher au mètre carré.

Il va sans dire que vous pouvez vous rendre vous-même dans un magasin spécialisé pour acheter les carreaux nécessaires. Dans ce cas, prévoyez d'acheter environ 10% en plus de ce que vous avez calculé.

Vous ne regretterez pas d’avoir prévu cette marge au moment de découper votre carrelage; les erreurs de coupe ne sont pas rares et il peut arriver d’endommager des carreaux.

Autres points bons à savoir

Prévoyez suffisamment de temps lorsque vous souhaitez poser de nouveaux carreaux. En effet, une fois que le carreleur aura posé tous les carreaux et qu’il les aura bien jointoyés, vous ne pourrez pas fouler le sol pendant 24 heures au minimum.

Ce n’est qu’ainsi que vous aurez l’assurance que les carreaux sont bien collés et qu’ils ne risquent plus de glisser. Cette période peut même être plus longue, en fonction des indications du fabricant.

Inscription newsletter

Une erreur s'est produite lors de l'envoi du formulaire, veuillez réessayer ultérieurement.

Faire poser du carrelage avec renovero

Vous avez maintenant un aperçu des questions les plus importantes sur la pose du carrelage. Vous pouvez lancer une demande d’offres gratuite et sans engagement, pour trouver le carreleur qui répondra à vos besoins. Prenez soin de demander plusieurs offres, afin d'avoir une meilleure vue d’ensemble de la situation.

Avec une demande d’offres gratuite et sans engagement, vous obtiendrez rapidement différentes offres pour la pose de carrelage.

Le système d’évaluation de renovero vous dévoilera les expériences d’autres clients. Vous trouverez ainsi, en toute simplicité, l’artisan qui vous convient au mieux.

Une dernière chose: faites profiter les autres de votre expérience, en laissant vous aussi une évaluation sur le travail de votre artisan.