Assainissement de balcon: 3 conseils pour une planification correcte

Vous souhaitez assainir votre balcon mais vous ne savez pas quels travaux sont vraiment nécessaires?

Nous vous présentons les méthodes qu'utilisent les entrepreneurs et les maçons pour remettre en état votre balcon ainsi que les critères de sélection.

Un beau balcon permet de prendre un agréable petit-déjeuner en plein air au printemps et de profiter du soleil en été. Mais que faire lorsque les mois d'hiver, la glace et la neige ont laissé des traces? Ou bien lorsque votre balcon commence à se faire vieux?

Si vous souhaitez faire assainir votre balcon, il y a quelques points à prendre en compte au préalable.
Nous allons donc vous présenter les critères pour un balcon résistant aux intempéries, comment vous pouvez prévenir d'éventuels dommages et comment vous pouvez trouver le meilleur artisan pour votre projet.

Ou savez-vous déjà ce qui est à faire? Vous pouvez alors rédiger votre projet sans engagement dès maintenant et comparer sans tarder les offres des artisans notés:

1. Les phases de construction

Après un contrôle statique et l'enlèvement du revêtement de sol et des balustrades, l'assainissement proprement dit peut débuter.

1. Etanchéification de la plaque de balcon
Afin de ne plus laisser passer l'eau, la plaque de balcon doit tout d'abord être rendue étanche. Pour cela, les spécialistes utilisent généralement du bitume, de la résine synthétique liquide ou des films spéciaux.

2. Isolation
L'isolation du balcon n'est pas toujours nécessaire. Cependant, il peut être intéressant de faire isoler sa plaque de balcon. En particulier si vous planifiez une prolongation architecturale du plafond d'un étage, une plaque non isolée peut amener le froid à l'intérieur de la maison.

3. Installation du système d'évacuation d'eau
Afin qu'il n'y ait pas d'accumulation inaperçue d'eau, il est important de disposer d'un système d'évacuation d'eau fonctionnant correctement. Généralement, les gouttières ou tuyaux de descente sont suffisants. Cependant, il faut s'assurer que le balcon soit incliné au minimum d'env. 2 %. Si cela n'est pas le cas, il faut adapter la construction en conséquence afin d'éviter l'accumulation d'eau de pluie.

4. Désolidariser le balcon
Avant la pose du nouveau revêtement de sol, il est conseiller de fixer des tapis de drainage, de protection ou de désolidarisation sur la peinture d'étanchéité. Ainsi, les tensions et mouvements du sol ne seront pas transmis aux carreaux qui resteront intacts plus longtemps. La pose ne constitue pas un problème, même sur les sols inclinés.

5. Le nouveau revêtement de sol
Pour finir, c'est le revêtement de sol qui est posé. L'utilisation de bois ou de pierre naturelle dépend des goûts. Le mieux, c'est que vous demandiez conseil au spécialiste de votre choix quant aux caractéristiques et à la durée de vie des matériaux.

2. Éviter les dommages

Pendant toute l'année, les balcons sont soumis à de fortes variations météorologiques. Ils doivent résister aux conditions météorologiques et à des variations de température pouvant atteindre jusqu'à 40°C. Par conséquent, un entretien adapté est très important.

En particulier les dégât des eaux endommagent souvent les balcons. Un balcon doit certes pouvoir résister à certaines intempéries, mais lorsque de l'eau pénètre dans la couche utile en raison de joints endommagés, celle-ci monte à la surface lors du réchauffement et se dépose sous forme de calcaire.

La première gelée fait geler l'eau infiltrée. En raison de la pression qui en résulte, la surface s'étire de plus en plus, ce qui engendre une accumulation encore plus importante d'eau. Dès que vous remarquez donc des cloques ou des fissures, vous ne devez pas tarder à effectuer l'assainissement.

Veillez également à un entretien régulier et adapté du sol du balcon. En effet, des produits de nettoyage inadaptés peuvent entraîner des dommages. L'utilisation du mauvais produit lors du nettoyage printanier peut rapidement endommager les joints et les carreaux.

En particulier lors de l'élimination de la mousse et d'autres plantes indésirables se trouvant sur le balcon, il convient de sélectionner avec soin les produits chimiques utilisés.

3. Où puis-je trouver le bon entrepreneur?

Tout d'abord, ne vous laissez pas déconcerter par le grand nombre d'offres. Selon s'il s'agit d'un assainissement complet ou partiel, examinez les qualifications et références correspondantes affichées avec les tarifs.

Dès que vous avez effectué une présélection, prenez à tout prix le temps de discuter amplement au préalable avec les différentes entreprises. Demandez un premier devis du travail nécessaire, des tarifs des matériaux et également pour les frais de déplacement.

Ainsi, vous pourrez bénéficier d'un aperçu complet du rapport qualité-prix des offres.

Comment obtenir le balcon de vos rêves

En particulier pour les balcons, les assainissements sont souvent repoussés à plus tard. Mais lorsque les premières fissures deviennent visibles, il est déjà presque trop tard. Par conséquent, débutez la planification au plus tard à la fin de l'été afin que votre balcon résiste correctement au gel pendant les mois d'hiver.

Etant donné que vous savez dorénavant ce qui est important pour l'assainissement de votre balcon, vous avez la possibilité de publier gratuitement une demande d’offre sans engagement sur renovero.ch et de comparer directement les offres.

Grâce au système d’évaluation de renovero, vous pourrez profiter des expériences directes des autres utilisateurs.