Kellerwand isolieren
HomeAstucesEtanchéités et isolationsArticle

Isoler le mur de la cave: 3 réflexions préalables pour l’étanchéité et l’isolation

Nous vous proposons trois réflexions préalables que vous devez envisager avant d’isoler le mur de votre cave. Ainsi vous trouverez la méthode qui convient, ce qui vous permet de chercher le bon spécialiste pour réaliser votre projet.

Recevoir des offres d’experts en étanchéité & en calfeutrage

Décrivez votre projet et recevez gratuitement des offres d’experts en étanchéité, en calfeutrage et en isolation de votre région.

  • Gratuit et sans engagement
  • Plus grande bourse d’artisans en Suisse
  • Uniquement des entreprises vérifiées

On n’aime pas gaspiller l’énergie thermique. Si vous êtes en train de réfléchir comment isoler le mur de la cave, ça vaut vraiment la peine d’envisager toutes les possibilités. Pour cela, nous vous présentons ici les méthodes les plus appropriées pour l’étanchéité et l’isolation de votre cave de maison, avec des conseils pour savoir à quel endroit une bonne planification s’avère rentable.


Ou savez-vous déjà ce qui est à faire? Vous pouvez alors rédiger votre projet sans engagement dès maintenant et comparer sans tarder les offres des artisans notés:

1. Ou peut-on isoler?

Pour pouvoir choisir la méthode appropriée, il est judicieux de regarder de plus près l’utilisation prévue de la cave et d’analyser votre utilisation du chauffage. La situation de départ a son importance pour le projet futur.


Les travaux sont-ils prévus dans une construction nouvelle qui n’est pas limitée par des conceptions de structure déjà en place? Ou est-ce que l’assainissement prévu exige une adaptation de certains matériaux qui doivent même être enlevés et remplacés le cas échéant?


Voici un bref aperçu des avantages et désavantages des zones d’isolation de la cave:

La dalle de la cave

Pour une cave non chauffée, il suffit généralement d'isoler la dalle de la cave.


Dans le cas d’une construction nouvelle, il est indiqué d’installer le matériau d’isolation directement avant le traitement du revêtement de sol au rez-de-chaussée. S’il s'agit d'une isolation ultérieure, le prix au mètre carré peut être influencé par différents facteurs.


Idéalement, la surface du plafond est régulière et lisse pour faciliter le traitement.


Si cela n’est pas le cas, les coûts supplémentaires doivent être prévus pour égaliser les irrégularités. De même, un grand nombre de tuyaux installés dans la zone à isoler augmentera la charge de travail.

Les cloisons intérieures

Si la cave doit être habitée et l’isolation est faite ultérieurement dans ce but, il est préférable d’isoler les cloisons de l’intérieur, ce qui présente une alternative moins chère que le traitement complet de l'extérieur.


En revanche, le matériau installé fait perdre quelques mètres carrés de surface habitable et les encadrements des fenêtres et portes, ainsi que les départs d’escalier doivent être ajustés le cas échéant.

La façade

L’isolation périphérique est la méthode d’isolation la plus efficace et fait partie des standards dans les constructions nouvelles.


Vu sur le long terme, c’est également l’option la plus judicieuse puisque des économies de chauffage peuvent être réalisées dans tous les cas et l’investissement unique est bien plus avantageux que tout assainissement ultérieur.

2. Les isolations les plus efficaces contre l’humidité

C’est notamment dans des maisons anciennes que les caves sont mal isolées contre l’humidité. Pour éviter les moisissures et dommages au niveau de la structure, il faut agir vite en cas de défauts visibles. Pour cela, même dans les constructions nouvelles, il est conseillé d’investir dans une isolation contre l’humidité au delà des standards.

Isoler contre les vapeurs

Ce que l’on appelle les barrières de vapeur, évite que l’humidité du sol ne s’installe dans la cave. Il existe cependant le risque que l’eau de condensation et de pluie s’infiltre à travers les petites fissures entre la plaque isolante et la cloison de la cave et permet la formation de moisissures à l’abri des regards.


Pour cela, une isolation contre la vapeur au niveau de la cave doit être contrôlée d’avantage pour y détecter des tâches noires suspectes et pour pouvoir agir vite le cas échéant.

L’isolation de la cave à effet capillaire

L'une des variantes d’isolation, qui est certes plus sophistiquée mais en même temps plus durable, est l’isolation à effet capillaire. Ici, on ne fait pas barrière à l’humidité, mais elle est absorbée, régulée et évacuée dans l’environnement.


Cet échange d’humidité contrôlé permet aux cloisons de rester sèches et le risque de moisissures est écarté. De plus, le climat ambiant est amélioré au profit de votre santé.

3. Ce qu’il faut également prendre en compte

Examinez avec soin quelles réparations se présenteront inévitablement à long terme. Surtout les travaux de façade extérieure entrainent des coûts supplémentaires pour chaque assainissement à cause des travaux de terrassement et de dégagement des crépis et enduits.


Si vous optez dès le départ pour une méthode d’étanchéité et d’isolation fiable, vous économiserez dès le départ des dépenses pour le chauffage et vous aurez moins de travaux d’entretien et d’assainissement au fil des années.

Isoler le mur de la cave avec renovero.ch

En fonction des besoins, l’isolation du mur de la cave peut être un chantier de taille. Pour cela il est indispensable de prendre votre temps pour déterminer exactement vos exigences et pour choisir le spécialiste en fonction de vos préférences. En cas de doute, un spécialiste peut vous conseiller et soutenir votre projet en amont.


Comme vous avez maintenant une idée de la taille de votre projet, vous pouvez rédiger chez renovero.ch une demande d’offre gratuite et sans engagement de votre part. Vous obtiendrez ainsi rapidement et simplement des offres de différents artisans.


Le choix de votre favori peut être soutenu par les expériences faites par d’autres utilisateurs, grâce au système d’évaluation de renovero.